UNE HISTOIRE FAITE DE RENCONTRES

L’expérience du « vivre ensemble »

Fin des années 90, à l’initiative de familles touchées par le handicap, un groupe d’amis se constitue. Ensemble, ils partagent le même désir « d’arrêter de regarder le handicap pour regarder les capacités » … et particulièrement celles qu’ils ont en commun : tisser des liens d’amitié, s’accueillir, s’entraider chacun avec ses talents, inviter les amis, les proches, les voisins et animer ensemble des lieux porteurs de sens.

Ensemble, ils créent l’association « Loisirs et Progrès » qui réunit une centaine de personnes (50 personnes handicapées et 50 amis et bénévoles valides) pour des activités de jour. Devenu le premier GEM (Groupe d’Entraide Mutuel) pour adultes lésés cérébraux en Ile-de-France, cette expérience du «vivre ensemble » favorise l’épanouissement de chacun dans des valeurs de fraternité et partage.

Une expérience dialoguée dans le cadre de groupes de paroles fondateurs du projet de maisons partagées Simon de Cyrène :

« Depuis que je suis handicapé, ma plus grande souffrance, plus que le handicap, c’est la solitude. »

« Depuis qu’on a créé notre groupe d’amis, on s’entend bien ! Avec notre handicap, on ne peut plus avoir notre propre famille… Ensemble, on pourrait créer une famille d’amis ! »

« C’est une bonne idée d’avoir une maison et un jardin, mais en centre-ville … »

L'amitié créatrice

L’association Simon de Cyrène a comme Président d’honneur Philippe Pozzo di Borgo (victime d’un accident de parapente et auteur du livre Le second souffle qui a inspiré le film Intouchables). Initiée dans le cadre de l’OCH (Office Chrétien des personnes Handicapées), elle réunit plusieurs administrateurs engagés dans le champ du handicap et de la fragilité dont Marc Rouzeau, actuel président de Simon de Cyrène et ancien directeur de l’APF (Association des Paralysés de France), Philippe de Lachapelle, ancien directeur de l’Arche en France et directeur de l’OCH, Etienne Boespflug, ancien permanent à ATD Quart Monde…

Il y a tant de choses que le handicap m’a appris et que j’aimerais partager avec vous. Il a été souffrance bien sûr, mais il m’a permis aussi de découvrir l’infinie richesse de la fragilité, de la beauté qu’elle apporte au monde et de la responsabilité qu’elle exige de chacun. Oui, j’aimerais redevenir valide, mais à la seule et unique condition de pouvoir garder mon invalidité dans ma tête. N’attendons pas d’être Intouchables pour réapprendre le goût du bonheur.

Philippe Pozzo di Borgo

Un projet pour répondre au défi du sens de la vie après un grave accident…

 

 

En 2006, Laurent de Cherisey, entrepreneur social, ancien chef d’entreprise et auteur* s’engage pour fonder les premières maisons partagées Simon de Cyrène à Vanves (92) puis la Fédération Simon de Cyrène qui accompagne le déploiement des maisons partagées en France. Il est rejoint progressivement par une équipe qui se constitue pour déployer ce projet de vivre ensemble.

Aujourd’hui, près de 200 personnes handicapées et valides (salariés ou volontaires) cohabitent dans une vingtaine de maisons partagées à Vanves, Angers, Rungis et à Dijon. D’autres groupes se préparent à l’ouverture de leurs communautés (Nantes) ou travaillent à la fondation de futures maisons partagées en France (Lyon, Marseille, Paris, Lille, Toulouse, Bordeaux…).

*Passeurs d’Espoir (Presses de la Renaissance), Recherche volontaire pour changer le monde (Presses de la Renaissance), Le Grain de Sable et la Perle (Presses de la Renaissance), Tous Intouchables (avec Philippe Pozzo di Borgo et Jean Vanier – Bayard Editions).

« Simon de Cyrène apporte une réponse innovante à un défi de société : grâce aux progrès de la médecine d’urgence, chaque année, 40 000 personnes sont gardées en vie (traumatismes crâniens, AVC, IMC…). Lorsqu’elles se réveillent avec des handicaps acquis après des longs temps de coma, elles posent à notre société une question difficile : « Dans une société dont les critères de réussite sont l’efficacité, la performance, la rentabilité, le savoir… quel est le sens de  ma vie maintenant que je ne peux plus répondre à ces critères ? ».

Laurent de Cherisey

Une innovation sociale reconnue par les pouvoirs publics

 

 

 

En décembre 2015, les maisons partagées Simon de Cyrène ont été lauréates du prix du Président de la République « La France s’Engage ». Depuis, Simon de Cyrène participe aux chantiers sur l’Habitat inclusif – Habitat accompagné.

En savoir plus

Des liens étroits avec l'Arche

En 1964, Jean Vanier crée l’Arche en proposant à 3 personnes handicapées de partager avec lui une vie fraternelle dans une maison à Trosly-Breuil (60). Un nouveau modèle était né : celui du « vivre ensemble » entre adultes valides et handicapés. En près de 50 ans, l’Arche a développé 138 communautés dans 40 pays sur les 5 continents et propose chaque année cette expérience unique à des jeunes volontaires dans le cadre de leur Service Civique.

En 2005, une étude de l’UNAFTC (Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens et Cérébro-lésés) menée par son futur président Dominique Chauvin, a identifié le modèle des foyers de l’Arche à Paris comme une réponse particulièrement adaptée pour reconstruire sa vie après un traumatisme crânien.

Après s’être rencontrés et avoir échangé sur leurs valeurs et leurs missions, Simon de Cyrène et l’Arche en France ont décidé de signer une convention de partenariat. Celui-ci repose sur le partage de convictions humaines essentielles :
– la nécessité d’offrir à chacun un « chez soi » à l’intérieur duquel il puisse nouer des relations fondées sur l’amitié et la confiance.
– l’aptitude de chacun à trouver sa place dans la société et à contribuer au « vivre ensemble ».
– toute personne est porteuse de talents et de dons : notre accompagnement vise à en favoriser l’éclosion et le partage
– la reconnaissance de nos différences et de nos fragilités, si elle est un défi chaque jour, est aussi une source de vie

L’Arche en France a ainsi accompagné Simon de Cyrène lors de la création de sa première Communauté. Elle continue d’entretenir un partenariat nourri par leur engagement commun dans ce projet de société porteur de sens.

 

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
pulvinar id massa commodo leo. at ante. Sed sem,