Les compagnons Simon de Cyrène

Des Compagnons pour ne plus être seul

Le premier but du compagnonnage est de permettre aux membres des groupes de sortir de l’isolement, et de développer un cadre bienveillant et favorable pour tisser des relations d’amitié et de fidélité et donne l’occasion à des personnes en situation de handicap et valides de se retrouver régulièrement à travers des activités communes et des temps conviviaux. Le compagnonnage s’adresse en priorité à des personnes victimes de traumatisme crânien, de lésions cérébrales ou d’infirmité motrice cérébrale.

Les Compagnons s’engagent à participer à des rencontres régulières dans des relations de réciprocité. Ensemble, ils développent un climat de confiance et de soutien mutuel. Chacun doit pouvoir se sentir  accueilli sans jugement,  avec ses défauts et ses qualités, ses dons et ses limites, ses fragilités et ses forces. Chaque compagnon est également invité à accueillir l’autre tel qu’il est. Les groupes de compagnons sont des lieux où chacun peut trouver une place et sentir qu’il est important, se sentir écouté et partager ce qui fait sa vie.

 

Des rencontres pour se trouver et se retrouver...

J’aime venir aux rencontres avec les compagnons. Ca me fait du bien. On se trouve et se retrouve. On se donne du temps l’un pour l’autre. A chaque rencontre, je comprends mieux pourquoi je suis là : chacun apporte sa pierre à l’édifice. Il y a peu d’endroit où cela est permis »

Claire, Compagnon

Une intuition de départ

« À l’origine du groupe de compagnonnage, je me suis dit qu’il était injuste de devoir attendre la création de maisons partagées pour développer une réponse à la douloureuse question de la solitude des personnes handicapées. Inspiré par l’expérience d’origine de Loisirs & Progrès, nous avons créé des « communautés hors les murs » avec des petits groupes d’amitié entre personnes handicapées et valides qui expérimentent la joie de se retrouver pour des temps de convivialité et de fraternité. J’ai partagé cette intuition avec le groupe d’Angers qui a développé la première expérience du groupe de Compagnons Simon de Cyrène »

Laurent de Cherisey

Les valeurs des Compagnons

  • Tout être humain est un être de relation, il a besoin de lien social pour exister : les groupes de Compagnons doivent aider à développer ces liens.
  • Tout être humain est unique : les groupes de compagnons offrent la possibilité de révéler et de développer les dons de chacun.
  • Tout être humain possède une égale dignité. Le groupe des compagnons peuvent mettre en valeur la dignité de chacun. En créant un réseau d’amitié, il peut être un élément d’équilibre dans la vie de tous.
  • Les personnes en situation de handicap apportent beaucoup d’humanité dans notre société : les groupes de compagnons peuvent aider à la faire découvrir.
  • Le respect de l’autre et de ses différences est une valeur fondamentale pour les associations Simon de Cyrène : Les groupes de compagnons sont un lieu pour l’expérimenter et la développer.

Des groupes de compagnons en France et au Canada

Les premiers groupes de Compagnons sont donc nés en ayant comme objectif la réalisation de Maisons Partagées. Ces groupes de compagnons avaient pour but d’attendre et de préparer leurs ouvertures en donnant l’occasion aux participants de se connaître, tisser des liens d’amitié et pour s’essayer déjà ponctuellement à une vie commune. Depuis, d’autres associations locales ont créé des groupes de partage et d’amitié sans avoir parallèlement mis en œuvre un projet planifié de création de maisons partagées.

Depuis le premier groupe de Compagnons d’Angers, se sont constitués d’autres groupes dans plusieurs villes de France : à Rungis, à Dijon, Nantes, Marseille, Lille, Lyon, Paris, ToulouseBordeaux, Lorient… et même au Canada à Montréal.

Comment m'engager à vos côtés ?

Vous souhaitez vous engager dans cette aventure humaine
ou apporter votre soutien, vous pouvez :

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
Phasellus lectus et, vel, pulvinar Curabitur Aenean ut ut dolor venenatis,