Actualités

SE RÉINVENTER POUR CRÉER DU LIEN

Se réinventer pour maintenir le lien, s’adapter aux circonstances pour nourrir l’amitié et l’esprit de Simon de Cyrène : comme toutes les communautés existantes, Paris de la Joie a innové en période de pandémie.

le groupe de Compagnons parisiens a profité, en octobre, de la possibilité d’un vrai rendez-vous entre les compagnons handicapés, les nouveaux lycéens et étudiantes qui se sont engagés cette année…

Des rencontres malgré la Covid…

S’il n’a plus été possible de se retrouver à partir de décembre, les échanges se sont organisés mensuellement par groupes en distanciel pour des jeux, des discussions, carnaval, un temps de danse, du clown…

Certains lycéens se sont rendus chez les compagnons, dans leur maison ou leur foyer, permettant de rompre leur isolement et de passer de riches moments avec eux. Nous avons également eu la joie de la participation de compagnons pour lesquels il est plus difficile de venir à nos rencontres habituelles au 110 rue de Vaugirard, lieu d’implantation des futures maisons partagées à Paris.

Enfin, notre groupe Whatsapp est (très) actif depuis un an. Ce « fil » permanent a permis de mieux se connaître, de partager les réalisations de chacun les coups de cœurs, les sapins de Noël, les recettes, les vœux de l’An et de Pâques, les blagues… Le succès a été tel qu’une « charte d’usage » a été nécessaire pour réguler les échanges.

Toutes ces activités permettent au groupe de grandir ensemble, de « faire communauté » avant l’ouverture de la maison partagée et, à plus court terme, de se retrouver avant l’été.

 

L’engagement des jeunes, socle de Paris de la Joie

Comme chaque année depuis 2016, onze lycéens se sont engagés auprès de notre communauté pour partager des moments d’amitié avec les compagnons handicapés. Ils viennent des lycées parisiens Franklin, Stanislas et Sainte Ursule Louise de Brétigny et des Instituts Lübeck et de l’Alma. Deux jeunes femmes, à présent étudiantes, poursuivent leur engagement pour la 2e et la 3e année consécutive. De son côté, l’Institut Notre-Dame de Saint-Germain-en-Laye propose aux collégiens de 3e d’agir en faveur de Simon de Cyrène. Un échange de questions-réponses est prévu avec nos compagnons, ainsi que la récolte de fonds au profit de la construction de notre maison partagée rue de Vaugirard.

Qu’ils en soient toutes et tous chaleureusement remerciés !

Associez votre nom au projet Simon de Cyrène à Paris

Si vous souhaitez soutenir la communauté Simon de Cyrène de Paris
et les différents projets qu’elle porte, vous pouvez :

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
libero ante. pulvinar velit, quis, ut sed amet, et, risus.