Actualités

GRANDIR EN FRATERNITÉ AVEC NOS FRAGILITÉS

Cette année 2020 a été éprouvante à bien des égards. Dans les Maisons Partagées Simon de Cyrène, le confinement du printemps, celui de l’automne, le ralentissement de la vie sociale en général ont nécessité bien entendu beaucoup d’adaptation dans l’organisation et le rythme de vie.

Mais cette période inédite a révélé aussi la chance et la solidité du « vivre ensemble », dans les maisons mais aussi au Groupe d’entraide Mutuelle « Chez Simon ».

C’est un enjeu commun de concilier chaque jour les bons réflexes pour la sécurité de chacun et les bonnes pratiques pour permettre la relation, la rencontre lorsque c’est possible, le partage qui donnent la vraie joie !

L’occasion d’une relecture de ce qui a été vécu. Plusieurs témoignages illustrent combien cette « vie partagée », dans la réciprocité, fait grandir chacun en autonomie, en dignité et en fraternité.

« Prendre soin de chacun » est vécu de façon très concrète, même si, nous le savons, c’est une décision de tous les jours, sans cesse à renouveler. Les conditions de vie sociale et de relation sont encore très incertaines pour les mois à venir. Cette incertitude ne nous a pas empêché de vivre Noël dans la confiance : Cette fête illustre que c’est dans la fragilité d’un nouveau né, que tant d’hommes et de femmes à travers le monde accueillent une espérance nouvelle pour continuer la route. C’est aussi une fête où l’on aime manifester aux gens que l’on aime combien on tient à eux. Alors n’hésitons pas à nous le dire les uns aux autres.

 

Découvrez notre dernière lettre d’information et les beaux témoignages qu’elle contient… en cliquant sur l’image

 

« A la maison, même si je n’ai pas besoin d’être accompagnée dans mon intimité, j’aime avoir des assistants de vie pour m’aider à avancer dans mes projets, comme par exemple le bénévolat, l’équitation, le théâtre… Ils sont également présents pour répondre à mes questions. Une des assistantes de vie est ma référente, cela m’aide dans mon organisation. Assistants ou résidents, comme nous vivons tous ensemble, il y a des affinités qui se créent. Avec les assistants, nous trouvons ensemble des solutions pour que je puisse me rendre à mes activités, soit avec eux, soit seule en transports adaptés de la ville de Nantes ». Léanor – Habitante de la Maison Rouge

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les maisons partagées de Nantes
Contactez-nous

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
facilisis felis pulvinar consectetur lectus Lorem elit. ultricies risus mi, ut