Témoignage

PORTRAIT DE COMMUNAUTÉ : FRANCOISE RUINART

Françoise s’est investie durant six années comme responsable de la communauté et directrice de l’établissement de Vanves. Elle a su répondre aux différentes missions qui lui ont été confiées. Nous avons souhaité l’interviewer afin d’avoir son retour d’expérience…

Quel a été ton parcours professionnel ?

Je suis éducatrice spécialisée de formation. J’ai travaillé dans le secteur social et médico-social. D’abord en tant qu’éducatrice, puis en tant que chef de service puis directrice dans une association qui accueillait des adultes et enfants polyhandicapés.
En 2005, j’ai changé de cap pour diriger une Maison d’Enfant à Caractère Social. Courant 2013, j’ai appris par un ami que l’association Simon de Cyrène recherchait un directeur pour la communauté de Vanves.
Il m’a proposé de transmettre mon nom au Conseil d’Administration. J’ai accepté et, de fil en aiguille, je suis arrivée à Vanves en mai 2014.

Qu’est ce qui t’a marqué pendant ces six années chez Simon de Cyrène ?

L’audace du projet. L’utopie de cette vie partagée m’a portée. Le vivre ensemble n’est jamais acquis, il est une question permanente tant il est difficile à vivre au jour le jour. Il nous oblige à rester en éveil, disponible pour arriver à le mettre en oeuvre dans les petits riens du quotidien.
Ma 1ère mission a été de travailler avec les responsables des établissements et services du Conseil Départemental. J’avais envie qu’ils prennent goût au projet et reconnaissent l’établissement comme un lieu adapté aux besoins et attentes des résidents, un lieu sérieux et professionnel. La confiance s’est installée entre nous peu à peu, la reconnaissance mutuelle aussi. C’est ce chemin parcouru ensemble qui permet aujourd’hui d’envisager des perspectives de développement nouvelles.

Qu’est ce qui t’a paru le plus compliqué dans le cheminement de ton mandat ?

Faire comprendre et accepter aux résidents et aux familles que les obligations réglementaires liées à notre statut d’établissement médico-social n’étaient pas incompatibles avec notre projet de vie partagée. J’ai pu sentir de la souffrance chez certains, de l’incompréhension chez d’autres qui craignaient que Simon de Cyrène perde son âme. Or je constate que le projet a évolué et notre essentiel est toujours la qualité du lien et la force de la relation.

Dans ton investissement quotidien, a-t-il été difficile de jongler entre ton rôle de directrice multi-casquettes et ton rôle de super mamie ?

Je suis éducatrice spécialisée de métier ; être directrice est une fonction. Je ne peux vivre mes responsabilités que parce que je travaille avec d’autres. La collaboration avec mon équipe au bureau est riche, simple, confiante ; je peux déléguer sans souci.
J’ai cinq enfants : il m’a toujours fallu chercher un juste équilibre entre vie familiale, vie personnelle et vie professionnelle ! L’âge  avançant, je pars à la retraite, j’ai des petits enfants, c’est ma vie et cela me réjouit ! Il va falloir que doucement j’arrive à m’investir ailleurs, auprès de mes petits-enfants mais pas seulement !…

Quel a été un de tes meilleurs souvenirs ?

Tout ce qui met en valeur les résidents est précieux pour moi. L’aménagement du nouveau jardin a été un projet porté par un groupe de résidents, l’hortithérapeute, des personnes extérieures ainsi que par Catherine Sickersen et moi-même. Ce projet a été lent à  aboutir, il a fallu beaucoup de patience, mais ensemble, nous sommes allés jusqu’au bout. Ce que j’aime c’est cela : tous les projets menés collectivement, qui sont longs à impulser, à mettre en oeuvre mais que l’on porte ensemble jusqu’au bout

Merci Françoise !

 

Le conseil des directeurs réunit les directeurs des 5 communautés Simon de Cyrène. C’est un lieu de partage, d’échanges de pratiques et de soutien mutuel. Françoise y a une place particulière en tant que directrice vraiment issue du terrain. Educatrice dans l’âme, ses conseils sont précieux pour accompagner les situations délicates. Elle cherche toujours à comprendre et à resituer les événements dans une histoire de vie. Je trouve que le qualificatif de «chercheuse de sens» lui va bien. Nous avons tous beaucoup appris à son contact. Bruno, Coordinateur des Communautés

Chère Françoise, je suis heureuse de t’exprimer ma profonde gratitude pour les six années que tu as vécues à nos côtés. Merci pour ton audace, ta patience, ta douceur, ton attention délicate. Je te souhaite de tout cœur une suite de chemin rempli de paix et de joie, entourée de tous ceux qui te sont chers. Aude, Résidente

 

Françoise a accompagné les résidents ainsi que les équipes avec passion en permettant à Vanves de mûrir, d’évoluer. L’expérience capitalisée tout au long de ce mandat sera une richesse pour écrire la suite de l’histoire. Claire, Responsable Hébergement

 

Ensemble, donnons du sens à nos vies

Si vous souhaitez soutenir l’association Simon de Cyrène Vanves
et les différents projets qu’elle porte, vous pouvez :

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
leo justo commodo venenatis Donec Nullam neque.