Les maisons partagées à Rungis

Une communauté constituée de 5 maisons partagées

Située sur un site magnifique et arboré en centre ville, la communauté Simon de Cyrène de Rungis est constituée de 5 appartements partagés et des studios satellites, sur un terrain de 9 500 m². 33 personnes handicapées et 26 assistants seront accueillis en 2017 et 2018.

Chaque maison comprend 6 studios aménagés pour personnes en situation de handicap, 4 chambres pour les assistants salariés ou volontaires et un appartement mitoyen pour le couple d’hôte. Les parties de vie communes incluent un grand salon-salle à manger, ouvert sur le jardin et une cuisine collective. Des espaces réaménagés et embellis sont réservés aux activités de groupe.

La Communauté Simon de Cyrène Rungis est le 2ème lieu d’implantation Simon de Cyrène francilien : il bénéficie donc de la proximité des appartements partagés de Vanves.

L’inauguration a été l’occasion d’élargir la rencontre aux rungissois, aux élus, aux politiques qui ont accompagné cette initiative un peu folle ! L’engagement et la persévérance de tous ont abouti en ce 1er Juillet 2017 ! L’ouverture de nos maisons représente pour beaucoup l’espoir d’une vie moins isolée… (Pour lire l’article, cliquez ICI)

Dimanche 21 mai 2017, le Premier ministre Edouard Philippe et Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat en charge des personnes handicapées ont consacré une de leurs premières “sorties terrain” à la visite des maisons partagées  de Rungis. Une visite symbolique et porteuse de sens pour le nouveau gouvernement qui répond ainsi aux attentes des personnes handicapées qui souhaitent vivre au cœur de la Cité. Cette visite a permis d’illustrer le Plan Handicap du gouvernement et de mettre en lumière son intérêt pour les solutions alternatives à l’institutionnalisation.

Pour lire l’article consacré à cette visite, CLIQUEZ ICI

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
Phasellus ultricies id dapibus id leo. venenatis, libero elementum facilisis