Témoignage

UN CADRE DE VIE COMME A LA MAISON

Architecte de métier Olivier Daublain s’est engagé dans le projet de Simon de Cyrène à Lyon pour rejoindre la commission immobilier. Quelles ont été ses motivations ?

À l’origine de ce projet, comme pour tous les habitats partagés Simon de Cyrène, il y a le groupe des Compagnons. Celui-ci est né à Lyon en 2014. Il s’est constitué en association en 2015, avec pour finalité de créer du lien entre personnes en situation de handicap (lésions cérébrales) et personnes valides. Au-delà des activités proposées est venu assez rapidement le désir de créer des habitats partagés sur le modèle de ceux développés par la Fédération Simon de Cyrène.

Et au printemps 2016, un projet immobilier est à l’étude avec la construction d’un ensemble immobilier avec une double vocation : une école maternelle et primaire, et une résidence pour deux appartements partagés Simon de Cyrène.
Depuis, nous suivons l’avancement de la construction au sein d’un comité de pilotage mensuel, avec le bailleur social, pour nous assurer que toutes les préconisations nécessaires au bon fonctionnement d’un appartement partagé soient bien  prévues dans les marchés passés aux entreprises. Des représentants des Compagnons sont associés aux décisions concernant l’aménagement intérieur. Les Maisons de l’Espérance devraient accueillir leurs premiers résidents au premier semestre 2021.

 

Je suis heureux de mettre mes compétences d’architecte au service de la “commission immobilier” et assister aux différentes réunions avec le maître d’ouvrage et les différents intervenants concernés par le projet. Nous nous réunissons régulièrement, une fois par mois, avec le maître d’ouvrage, ainsi que lors de réunions techniques.

En tant qu’ancien architecte c’est la première fois que je collabore à ce type de projet. Nous travaillons très en amont en nous appuyant sur un cahier des charges mis à jour après chaque opération. Ces projets me paraissent particulièrement intéressants par leur échelle et leur organisation interne : une maison permettant de créer un cadre de vie « comme à la maison » pour 6 personnes en situation de handicap, grâce à la présence d’assistants et d’un responsable de maison. Cela me semble le cadre de vie le plus approprié pour ces personnes handicapées.

Olivier Daublain,
Bénévole de la commission immobilier

Ensemble, donnons vie à nos maisons partagées

Si vous souhaitez soutenir la communauté Simon de Cyrène de Lyon-Villeurbanne
et les différents projets qu’elle porte, vous pouvez :

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
Praesent Phasellus non elit. id, commodo