Témoignage

LA PERSONNE HANDICAPÉE N’EST PLUS RÉDUITE QU’A SON HANDICAP

La prise en charge des personnes cérébro-lésées est complexe. Dans ces maisons, la personne handicapée n’est plus réduite à son handicap : elle se rend utile, son regard sur elle-même change.

Dr Anne Laurent-Vannier, Médecine Physique et de Réadaptation – Hôpitaux Saint Maurice, Marraine des Maisons Partagées Simon de Cyrène à Rungis

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les maisons partagées de Rungis

Voir le reportage sur CNews (2017)  ou Aller sur la page Simon de Cyrène Rungis

Voir aussi

Restons en contact : inscrivez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières nouvelles de nos projets et activités.


Menu
vulputate, Donec at nunc dolor id, accumsan neque.